AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 13
ϟ Date d'Arrivée : 28/05/2011
ϟ I'm : 28
ϟ Copyright : HBIC
ϟ Groupe : Victims

MessageSujet: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Sam 28 Mai - 13:22




LAUREN BIANCA BARBERY
GOD IS DEAD. LIFE IS A BITCH. BUT I DON'T CARE. SO, KISS MY ASS AND LEAVE ME LIVE.



(c) aurelie



YOU STUPID LITTLE THUG...
CARTE D'IDENTITE





(c) miss victory, puckessa



• NOM : BARBERY
• PRENOMS : Lauren, Bianca
• ÂGE : 21 ans
• NATIONALITE : Américaine
• J'HABITE EN : Nebraska
• SITUATION AMOUREUSE : Célibataire
• SIGNES PARTICULIERS : Schizophrène ; Prend un tas de médicaments pour se soigner ; recherche sa sœur ; Recherche sa nièce ; ne se rend pas compte du danger.
• GROUPE : Victims
• CELEBRITE : Shenae Grimes


CARACTERE
MOI JE SUIS COMME CI, COMME ÇA...




Lauren est une jeune adulte. Contrairement à d’autres personnes, aucun magicien n’est venu la voir en lui disant qu’elle était une adulte et qu’elle devait maintenant être mature et prendre des responsabilités. Peut-être l’ont-ils oublié ? Après tout, avoir vingt-et-un ans ne change rien. Lauren n’est pas mature, loin de là. Elle est plus proche d’une adolescente qu’une mère de famille. Et qui lui dirait que c’est mal ? De toute façon, elle s’en fiche, il faut dire que pour être têtue, elle est têtue. Lauren a la joie de vivre inscrit sur son visage, quelque soit les difficultés, elle sourit, elle rit, elle parle d’une voix douce et guillerette qui en énerve plus d’un. Puisqu’il est évident que Lauren a le don pour énerver n’importe qui. Elle parait trop idiote pour comprendre quoique ce soit, elle parait trop nunuche lorsqu’elle sourit, elle parait trop fragile pour faire telle ou telle chose. Bref, Lauren ne parait pas être une de ces filles fortes et courageuses. Ce qui tombe parfaitement bien, puisqu’elle n’est ni forte, ni courageuse. Non, même avec de l’entrainement dans une cave, Lauren ne ressemblerait pas à Buffy. Même avec un batmobile, Lauren ne ressemblerait pas à Batman. En revanche, elle est casse-cou. Ne se rendant pas compte du danger, elle ose tout et manque de se faire tuer trois par jour. Peut-être que c’est une maladie, les médecins sont de toute façon plus intéressés par Bianca que par elle. Bianca, parlons d’elle. C’est le contraire de Lauren. Autant L. est agréable que B. est une peste. Vulgaire et malpolie, Lauren se demande comment personne n’a encore été tué par elle. Heureusement pour Lauren, son double maléfique n’intervient pas beaucoup. Il suffit d’une bonne dose de médicaments. Le souci ? Obtenir des médicaments, mais soit. D’ailleurs, ces médicaments ont plus l’effet de drogues. Allant parfois jusqu’à des hallucinations. Ces effets secondaires sont rares mais pas impossibles. Lauren est finalement une bombe à retardement. Mais en attendant d’exploser, elle ressemble à Alice aux Pays des Merveilles. Aussi douce, gentille et shootée qu’elle.









BEHIND THE SCREEN
THERE IS A REAL PERSON.







(c) savedean



• PSEUDO : Cey
• PRENOM ? : Cécile
• ÂGE : 21 YO
• PV ou Inventé ? : Inventé
• CODE DU REGLEMENT : Je suis toute perdue. Highway to hell, crowley, bisounours... Apocalypse Now (a)
• LE FORUM JE L'AI TROUVE GRACE A QUI ? : Grâce à Alvirah
• VOTRE AVIS SUR LE DESIGN ETC. : Je n'aime pas le sombre et le noir à foison. Néanmoins, il n'est pas désagréable à regarder, au contraire. Je peux parler du contexte ? Alors, à première vue je trouvais cela peu convaincant le fait que les humains soient au courant des créatures et démons et qu'ils soient parqués dans des prisons. Néanmoins, sur un RPG, cela donne tout son sens et m'a donné envie de jouer une humaine. Comme quoi !
• AUTRE CHOSE A NOUS DIRE ? : Ah, j'aurais pu en discuter ici du contexte, qu'importe, c'est ma présentation, n'est-ce pas ? (:




Dernière édition par Lauren Barbery le Sam 11 Juin - 11:40, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 13
ϟ Date d'Arrivée : 28/05/2011
ϟ I'm : 28
ϟ Copyright : HBIC
ϟ Groupe : Victims

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Sam 28 Mai - 13:27




(c) aurelie

MY DRAMATIC STORY
'CAUSE I'M NOT MISTER NOBODY.



« A qui ai-je l’honneur aujourd’hui ? » Demanda le docteur Norton à Lauren, le 15 aout. « Qui es-tu ? » Questionna-t-il le 16 aout. « Donne moi ton prénom, je te prie. » S’enquit le psychiatre, le 17 aout. « Vous êtes vraiment tordus, vous et vos questions chaque matin. Bianca. » Répondit Lauren, le 15 aout. « Lauren, docteur. » Affirma la demoiselle, le 16 aout. « Jusqu’à nouvel ordre, c’est Lauren. » Rétorqua la petite brune d’un air satisfait, le 17 aout. La jeune femme était dans cette prison blanche depuis maintenant trois mois et chaque matin, le psychiatre voulait savoir ce qu’il en était de son état mental. On la disait schizophrène. Elle les disait fous. Son psychiatre allait la guérir. Avec le temps. Avec de l’argent. Avec des médicaments. Ses parents y croyaient, Lauren s’en foutait. Bien sur, la nuit elle pleurait. A cause de Lui. Celui qui la rendait folle. Par un procédé encore inconnu, Il arrivait à s’immiscer dans sa tête et à se faire passer pour elle. Lauren était consciente, prisonnière dans son propre corps pendant qu’elle s’entendait parler, elle s’entendait être désagréable. Elle n’y pouvait rien, ce n’était pas elle, c’était Lui. C’était Ca. On disait que c’était dans sa tête et elle répétait qu’elle le savait. Puisqu’il s’insinuait dans sa tête comme le venin savait le faire. Tous les jours, elle était elle ou elle était Lui. Ce fourbe s’était appelé Bianca. Comme son second prénom. Comme s’il s’était agit d’une fille. La journée, elle se posait dans la cour de ce château blanc où elle discutait avec Lui. Il en avait des choses à dire, pas forcément intéressantes, c’était dommage. Et puis, Il vînt de moins en moins souvent. Lauren était rayonnante en son absence, contrastant avec ce Mal toujours aussi désagréable avec tout le monde, même elle. Le psychiatre se félicitait de son traitement, bientôt, Bianca disparaitrait et laisserait Lauren en paix. Mais la jeune femme s’était attachée à Lui, comme un ami, elle l’attendait. Elle voulait qu’il prenne possession de chaque parcelle de son corps, après tout, ce n’était peut-être pas son corps. Peut-être était-ce Son corps et non le sien. Qui sait ? Et si c’était-elle, qui empiétait sur Sa vie. Pourquoi pas après tout.


« Lauren, tu m’écoutes. » Pas de réponse. « Lauren, t’es peut-être schizo mais pas sourde. » Sa sœur se faisait un plaisir malsain de lui rendre visite dans cet asile de fou. Ou bien, elle tenait vraiment à Lauren. La différence n’était pas flagrante. En tout cas, elle était là. Alors que sa sœur se levait pour partir, la voix de Lauren résonna. « Je crois que je suis folle. » De stupeur, sa sœur se laissa tomber sur sa chaise. « Tu… tu crois… » Dit-elle ébahit. « Oui. Il n’existe pas. C’est moi. Lui, c’est moi. Tu comprends ? » Lauren avait les larmes aux yeux. Elle était cinglée. « Ça va aller. Tu vas voir, ça va aller. » Pour la première fois, Lauren se rendait compte de son mal. Après l’acceptation, la guérison. Les étapes se suivaient et ne se ressemblaient pas. Sa sœur s’était faite une raison, Lauren resterait dans cet hôpital psychiatrique, mais à présent, tout changeait. « Comment… Comment tu t’en es aperçu… » Osa-t-elle. Lauren se mit alors à chuchoter. « Il est venu me voir. En chair et en os. Il n’était plus moi, ça ne L’amusait plus. Alors Il est parti tourmenter quelqu’un d’autre. Tu m’entends ! Je ne suis pas assez bien pour Lui ! Je crois que je suis folle ! Il était à moi, Il était moi. C’est pas possible. » Lauren se mit à pleurer suivi de sa sœur. Elle n’était pas guérie.


« Vous êtes en pleine forme. Demain, vous aurez la permission de sortir. » Lauren était ravie. Elle était guérie. Elle était elle. Finit cette phase stupide de partage de corps avec je-ne-sais-qui d’imaginaire. Le médecin lui prescrivait des tonnes de médicaments mais qu’importe, cela marchait. Elle était juste elle. Un peu trop euphorique pour être vrai, c’était à cause des médoc’ avait-il prévenu. A cause de ces gélules, elle serait surement détendu un maximum – voir même un peu trop – elle serait stone toute la journée, mais sinon, elle serait elle. (Du moins, elle ne serait plus Lui, mais elle ne devait plus l’évoquer, alors elle ne l’évoquait plus). Après avoir vécu dans un hôpital, la liberté fut rude. Les gens étaient trop ou pas assez. Ils n’étaient pas elle et c’était dommage. Lauren se contemplait parfois dans le miroir quelques heures, se remémorant quelques souvenirs interdits. Le syndrome de Stockholm-version-complètement-cinglé, c’était un peu son cas. Sa sœur et le mari de cette dernière l’hébergeaient gracieusement pendant qu’elle reprenait ses études. Son adolescence était fichue, sa vie d’adulte commençait à présent. Une seule règle : Toujours prendre ses médicaments. Lauren n’était pas une anticonformiste et elle les prenait avec assiduité. Avec gourmandise, parfois. Avec regret, toujours.


Lorsque le mari de la sœur de Lauren rentrait du travail, il se plaignait toujours. Lauren n’aimait pas vraiment ça. Elle le détestait. Mais nuances, il y avait bien quatre choses qu’elle adorait chez lui. Son appartement, son argent, le sourire qu’il provoquait sur le visage de sa sœur et sa fille. Cette dernière était tellement jolie, avec des petites bouclettes sur les épaules, des petits pieds à croquer et des mains minuscules. Le mari en question, faisait confiance à Lauren et il lui laissait la garder toute l’après-midi. Pendant que des vipères attirées par la rumeur, répétaient au père de famille que sa belle-sœur finirait par sauter d’un pont avec sa fille, lui, se contentait de faire confiance à Lauren qui, elle, se contentait de surveiller et de s’amuser avec sa nièce. Toujours est-il que Lauren n’appréciait pas cet homme. Il avait toujours des histoires morbides à raconter. « Aujourd’hui, la femme de Mark a tué son frère, pourtant, elle jure que c’était pas elle […] Aujourd’hui, Carol s’est suicidée, tu sais la voisine qu’on croisait au supermarché. Ils ont dit que ça ressemblait au suicide parfait […] Depuis hier le petit Nathan est porté disparu […] Les trois filles de Margaret ont un mal étrange, une nouvelle maladie qu’elle nous dit. » De plus en plus de morts, de disparitions, de maladies. Lauren fronçait à chaque fois les sourcils mais restait muette. Tout cela était étrange. Plus qu’étrange. Les jours défilaient et la presse locale se faisait un certain plaisir à tout relater, voir peut-être même déformer. Et puis, on passa du mystère au fantastique. D’après la presse, la seule explication possible était la présence de créatures surnaturelles. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les gens n’ont pas pris cette information à la rigolade, comme s’ils cherchaient depuis toujours un Harry Potter sous l’escalier de leurs voisin ou un Edward dans les lycées de leurs enfants. Tout a ensuite été très vite, le mari de la sœur de Lauren y croyait dur comme fer alors que Lauren n’y croyait pas. Sa sœur était indécise. Au départ, Lauren regardait simplement d’un mauvais œil les gens qui s’approchaient trop près d’elle et les gens en faisaient autant. Cependant, à cause de cette histoire et de la maladie de Lauren, cette dernière était quelques fois persécutée lorsqu’elle sortait, voilà pourquoi, bien vite elle ne quitta plus l’appartement. Un soir, ce fut le chahut. Pire, l’exode. Les gens fuyaient les grandes villes et finalement, Lauren n’en savait pas plus. Le beau-frère de la jeune femme voulut s’en aller. Où ? Ailleurs. Lauren refusa, sa sœur demanda a son mari de rester, ne voulant pas l’abandonner. Seulement, trois semaines plus tard, le mari mourut. On ne parla même pas d’accident. On évoqua tout de suite la thèse d’une bête. D’un monstre. Lauren du se résoudre à croire à ses histoires à dormir debout tandis que sa sœur pliait bagages. Pour aller où ? C’était n’importe quoi cette manie de fuir ‘quelque chose’ dont on ne savait même pas quoi. Finalement, Lauren préférait encore rester dans l’appartement plutôt que de se mouvoir en même temps que tous les autres, c’était un plan complètement absurde. Toujours est-il que la jeune femme préférait encore regarder la télévision. Et c’est comme ça, qu’elle vit à la télévision ces camps… Ces effroyables et épouvantables camps. Déjà internée pendant une bonne partie de sa vie, elle imaginait ce que les gens pouvaient éprouver. Il était clair que jamais elle ne laisserait quelqu’un l’enfermer de nouveau. Plutôt mourir (et ce n’était pas des paroles en l’air). Lors de ce reportage, elle y vit sa sœur et sa nièce… Enfermées. Comment ces reporters pouvaient montrer cela sans ne rien faire ? La caméra sembla se couper brutalement et le présentateur parut inquiet pour le reporter. Tant mieux, il avait voulut tenter le diable, il s’était fait pieger. Voilà pourquoi Lauren ne quitterait plus cet appartement, c’était chez elle après tout.


Lauren tremblait. Bianca gisait sur le béton froid d’une cage d’escalier dans un immeuble désaffecté. Elle devait se lever, il le fallait. Sa tête avait beau lui hurler dessus, rien n’y faisait. Avec un effort certain, elle prit la bouteille d’alcool qui se trouvait à côté d’elle et en bu une grosse gorgée. Une fois le breuvage passé, Bianca se releva, attrapant la rampe d’une poigne ferme. Les yeux injectés de sang, elle attrapa sa veste et son couteau de cuisine qu’elle planqua entre sa peau blafarde et son jean crasseux. Dévalant les marches quatre à quatre, Bianca se trouva dans une rue déserte. Cette petite ville semblait morte, pourtant, elle connaissait un bar transformé en supermarché, pharmacie, tabac et tout ce que l’on veut d’autres. D’un pas assuré, elle s’y rendit et après avoir passé les portes, elle fronça les sourcils. Personne, excepté le barman. « Un paquet de clopes. » Dit-elle, déjà énervée. « Y en a plus… Lauren, c’est toi ? » Toujours les mêmes putains de questions. « Bianca. Et parle pas de Lauren, putain. Bon, un verre de vodka alors. T’as bien ça derrière ton comptoir de merde, non ? Ou c’est trop demandé pour un gros porc comme toi ? » Bianca n’était pas d’humeur. Le barman s’éclipsa un instant et refit surface avec un verre et une bouteille. A peine eut-il posé le verre rempli d’alcool que Bianca se jeta dessus. Avant de s’effondrer sur le bar. « Putain… »

« Jaaaack ! » Lança Lauren, grand-sourire, la tête lui tournait encore. Lauren connaissait Jack, le barman, depuis plusieurs semaines. Ce dernier connaissait également Bianca, mais cette dernière prenait un malin plaisir à le considérer uniquement comme un barman et non comme un ami, ce qui n’était clairement pas le cas de Lauren. « Tu m’as drogué ! » Râla un instant la demoiselle, allongée sur un sofa. L’ami en question se contenta de hausser les épaules. « C’était quoi ? » Demanda-t-elle, soucieuse. « GHB. » D’où ce mal de crâne. L’homme d’une trentaine d’années, posa sur la table basse deux flacons de médicaments, le traitement de Lauren, pas du GHB. « C’est tout ce qu’il me reste. C’est pas ici que tu vas en trouver plus. Si tu veux des médicaments spécialisés, faut aller en ville. » Lauren n’aimait pas cette idée. Après s’être enfuie de chez elle, elle avait trouvé cette petite ville, ce petit bar et Jack. C’était cool et même si elle ne se sentait pas chez elle, c’était mieux que rien. Malheureusement, il lui fallait des médicaments pour son traitement, elle ne voulait pas que Bianca lui gâche la vie. Finalement, elle se mit à rire. « Merci en tout cas, je n’ose même pas demander pourquoi tu as du GHB sur toi… » Comme si Jack pouvait faire du mal à une fille, n’importe quoi. Se relevant, Lauren partie vers une grande ville. De toute façon, ça craignait surement moins qu’ici et là-bas, tout serait peut-être normal. Peut-être. Ou pas.




Dernière édition par Lauren Barbery le Sam 11 Juin - 11:56, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Sam 28 Mai - 21:58

Bienvenue sur RA ma petite Lauren Potté

Si tu as un souci, des questions, n'hésite pas nous sommes là pour toi ! COURAGE POUR TA FICHETTE et HOP un petit point récapitulatif :



BIENVENUE
FUTUR PETIT MEMBRE QUELQUES POINTS IMPORTANTS :


ϟ Maintenant que tu t'es inscris et que tu as commencé ta fiche, n'oublie pas que tu as un délai d'UNE SEMAINE pour la finir entièrement. Si correction il doit y'avoir, tu as droit à un délai supplémentaire de trois jours maximum.

ϟ Une fois ta fiche prête à être validée, un Admin passera pour vérifier que tu as bien compris le contexte ( et le PV, s'il s'agit d'un prédéfini) et que ton personnage pourra évoluer pleinement au sein du forum.

ϟ Attention ! A la grammaire et à l'Orthographe, nous savons que cela peut parfois être agaçant et que l'on peut paraître sévère, mais le forum a un certain niveau, si l'on voit qu'il n'y a pas que des fautes d'inattention, et s'il s'agit réellement d'un problème de grammaire, ou de conjugaison, nous vous demanderont impérativement de corriger. Si nous jugeons que vous n'avez pas le niveau, soit on vous proposera un groupe "plus simple", soit nous ne validerons pas, à notre plus grand regret. Nous aussi nous en faisons parfois, c'est pourquoi s'il y'en a quelques unes nous laisserons passer.

ϟ Une fois que tu auras été validé, n'oublie pas de recenser ton Avatar s'il ne s'agit pas d'un prédéfini. Nous te demanderons de remplir entièrement les informations de ton profil.

ϟ Enfin, une fois ton entrée en jeu, n'oublie pas la règle importante : Une réponse RP tous les 15 jours maximum, ce qui nous prouvera ta motivation, ta présence, et fera ainsi avancer le forum et son intrigue.

POUR FINIR, BONNE CHANCE POUR TA FICHE ET AU PLAISIR DE TE RETROUVER EN RP !


_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Modo ϟ King Of Hell

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 494
ϟ Date d'Arrivée : 16/11/2010
ϟ I'm : 30
ϟ My famous quote : Give him a kiss for me.
ϟ Copyright : Deanouille
ϟ Groupe : Démons

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ OPEN ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Dim 29 Mai - 0:47

HAAAAN UNE VICTIME !

Sa Majesté te souhaite la bienvenue en son royaume. Elle te souhaite de t'amuser sur ce forum autant qu'elle et tout le courage nécessaire pour terminer ta fiche!

A bientôt miss !

_________________

« I am The King
... of HELL »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

avatar

ME, MYSELF AND I



MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Dim 29 Mai - 1:09

Bienvenue ici demoiselle Smile
Revenir en haut Aller en bas




avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 434
ϟ Date d'Arrivée : 08/10/2010
ϟ I'm : 24
ϟ Copyright : Bedshaped.
ϟ Groupe : Victims.

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ OPEN ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Lun 30 Mai - 8:45

Bienvenue Ange et bonne continuation pour le reste de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 13
ϟ Date d'Arrivée : 28/05/2011
ϟ I'm : 28
ϟ Copyright : HBIC
ϟ Groupe : Victims

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Lun 30 Mai - 12:32

Je vous remercie tous

J'essaierais de terminer ma fiche en temps et en heure, mais je ne peux rien promettre, par contre. Je ferais de mon mieux. Enfin, je vous redirais ça samedi, au cas où Dreamer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Lun 30 Mai - 21:35

ça marche Lauren !

_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 13
ϟ Date d'Arrivée : 28/05/2011
ϟ I'm : 28
ϟ Copyright : HBIC
ϟ Groupe : Victims

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Lun 6 Juin - 8:05

Je suis toujours vivante Arrow

Je finis l'histoire et j'avais une petite question.
Les humains sont donc dans les camps. Toute l'économie du pays est donc arrêtée ? Il n'y a plus de supermarchés, tout est pillé et c'est un peu 28 Jours Plus Tard... Ou pas du tout ? White Flag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Lun 6 Juin - 8:10

Pour répondre à ta question, l'économie tourne toujours Wink moins dans les petites villes, mais dans les grandes, il y'en a quelques unes qui ont échappé à l'attaque. New York par exemple, certains des réfugiés humains vont là bas, il y'a toujours de l'essence mais très peu, donc tout n'a pas été pillé, les bestioles n'ont pas que ça à faire de s'empiffrer de sucreries ou autres trucs du genre Razz

_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 13
ϟ Date d'Arrivée : 28/05/2011
ϟ I'm : 28
ϟ Copyright : HBIC
ϟ Groupe : Victims

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Lun 6 Juin - 8:19

Merci, m'sieur.
Et donc j'ai d'autres questions (Interdiction de frapper les membres, n'oublie pas Lèche )

Donc, qui a mis les humains dans les camps ? Le gouvernement ? Ou bien juste des personnes comme ça ?
Mais alors si ce n'est pas le gouvernement, les humains ne sont pas prisonniers des camps et peuvent partir comme bon leur semblent ? Sinon la police viendrait faire fermer ces camps, non ?

Sinon... Ah oui. Si c'est le gouvernement pour une sorte de "mise en quarantaine" c'est obligatoire ou... Bref, ça s'embrouille dans ma tête


Pourrais-tu m'éclairer, s'il te plait (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Lun 6 Juin - 8:24

Si tu as lu le contexte ça devrait pourtant être clair Laulau So angel
ce sont les créatures qui ont parqués les humains dans des camps, pour eux ce sont comme des "garde manger", certains sont même transformés dans le but de faire une armée !
Les flics s'en foutent, et si le gouvernement venait s'en mêler, il ferait vite demi-tour crois moi MDR

_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 13
ϟ Date d'Arrivée : 28/05/2011
ϟ I'm : 28
ϟ Copyright : HBIC
ϟ Groupe : Victims

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Lun 6 Juin - 8:27

AAAAAH Crazy


J'ai du louper un bon pavé alors, j'avais pas compris ça.
Autant pour moi, tout devient clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Lun 6 Juin - 8:29

oui probablement PTDR

_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Sam 11 Juin - 1:26



OU EN EST TA FICHE ?
LE DELAI EST ECOULE OU TOUCHE A SA FIN


ϟ Alors mon petit chou tu t'es perdu en route ?

Nous aimerions bien avoir de tes nouvelles ! Le Délai approche (ou a été dépassé) il est donc urgent de finir ta fiche le plus rapidement possible, sinon nous serons obligés de supprimer ton compte. Ce serait dommage non ?

CECI EST UN PREMIER AVERTISSEMENT.


_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 13
ϟ Date d'Arrivée : 28/05/2011
ϟ I'm : 28
ϟ Copyright : HBIC
ϟ Groupe : Victims

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Sam 11 Juin - 5:44

Je pense avoir terminée.
Désolée pour le retard, en tout cas.

Bon, les critiques ne me font pas peur, mais soyez gentils avec moi, je suis fragile et me vexe vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Dim 12 Juin - 7:38

Alooors, j'ai bien aimé te lire Potté il y'a quasiment pas -ou très peu de fautes donc c'est parfait !

Le seul détail qui me gênerait un peu, c'est sur la durée, la presse n'a "pas eu le temps" de prévenir les gens. Je doute aussi que la presse ne réussisse à filmer les camps sans se faire repérer dès plusieurs mètres alentours MDR

Je vais probablement faire un topic pour rentrer un peu plus dans la situation actuelle des USA XD apparemment ça pose soucis x_x

Mais hormis ça aucun soucis donc je te valide !

Tu peux aller recenser ton vava, remplir les champs de ton profils, flooder, rp et t'amuser Potté !

EDIT : on oublie la côte Est saine et sauve, elle a été mise au même rang que les autres pour simplifier la vie !

_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin ϟ Walker Texas Ranger

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 893
ϟ Date d'Arrivée : 03/10/2010
ϟ I'm : 26
ϟ My famous quote : and if i only could, i'd make a deal with god, and i'd get him to swap our places, be running up that road...
ϟ Copyright : avatar by texas-flood, deany *-*
ϟ Groupe : chasseurs

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ OPEN ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   Mer 15 Juin - 21:45

BIENVENUE à toi Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




ME, MYSELF AND I



MessageSujet: Re: Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lauren | We can be strong. Run, run, run. She goes with a gun smoking under her toes |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road Again ϟ Ad vitam aeternam :: 
FICHES EN PASSAGE
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit