AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Test pour N. Liberty Dimarco.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Adminanimal i've become.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 622
ϟ Date d'Arrivée : 17/09/2010
ϟ I'm : 26
ϟ My famous quote : monsters are real, &ghosts are real too. they live inside us, &sometimes, they win.
ϟ Copyright : coqueline`.
ϟ Groupe : sirens.

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ OPEN ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Test pour N. Liberty Dimarco.   Mar 2 Nov - 11:10

BIENVENUE PETIT MONSTRE!
Bienvenue en enfer ! J'espère que tu te plairas parmi nous, et que ce forum génial t'aider à assouvir tes besoins de rp.

Comme il en est la coutume ici, je vais te faire passer un petit test de rp; rien de plus simple! Il suffit simplement de créer un rp en fonction du sujet que je vais te donner. Si ce sujet ne t'inspire pas ou que tu as des questions, n'hésite pas à me les poser, je t'y répondrai avec plaisir. Tu as une semaine pour nous concocter une petite merveille.

Voici ton sujet :

Citation :
Des souvenirs. Ils te hantent, tous. Comme de vulgaires fantômes qui hurlent dans tes oreilles. Tu voudrais les faire taire, mais rien y fait. Surtout ce fantôme, ce souvenir d'il y a quelques années: celui de ta soirée avec ton petit ami. La soirée où il te plaisait vraiment, la soirée où tu l'as vu mourir sous tes yeux. Et puis soudain, tu décides de prendre ta veste et ton flingue. Un peu d'air frais de ferait le plus grand bien, surtout si tu pouvais trouver quelques démons à te mettre sous la main pour calmer ta colère. Mais tu trouves bien mieux : l'assassin de ton bien-aimé. Là, dans un bois, cherchant une proie, tout comme toi. Alors tu t'approches, prête à attaquer. Dans la précipitation et le désir de vengeance, tu marches sur une branche, et la fait craquer. Gabriel se retourne, et te regarde.

Quelle impression éprouve Liberty, quels sont ses sentiments ? Comment réagit-elle ? Tu nous décriras tout cela en utilisant le moins possible l'intervention d' autres éventuels personnages.

Bon courage !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

avatar

ME, MYSELF AND I



MessageSujet: Re: Test pour N. Liberty Dimarco.   Mer 3 Nov - 7:27

OWI Potté
Je te fais ça dans la semaine, peut-être même demain si j'ai le temps .
Ah et j'ai quand même une petite question ^^ Est-ce que je dois m'arrêter simplement au sentiments ou bien je dois aussi donner quelques paroles ?
Revenir en haut Aller en bas


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Test pour N. Liberty Dimarco.   Mer 3 Nov - 7:40

Alors je vais répondre à ta question miss Lov

Tu n'es pas obligée de t'arrêter juste aux sentiments, le but de ce test étant de voir si tu as bien compris le personnage Wink Bien évidemment il faudra éviter de faire parler "Gabriel" si tu venais à faire rentrer ton personnage dans l'action (à toi de voir si tu t'arrêtes au moment où la branche craque ou non). Là Gaby t'as donné de nombreuses pistes pour que tu ais matière, après à toi de faire le tri dans ce qui t'intéresse, tu peux aussi bien tout traiter ou ne traiter qu'une seule chose en détail. J'espère avoir répondu à ta question ! =)

_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

avatar

ME, MYSELF AND I



MessageSujet: Re: Test pour N. Liberty Dimarco.   Mer 3 Nov - 10:14

Merci Dean pour ces explications Lov .
C'est tout à fait ce que je pensais mais je préférais tout de même être sûre avant d'attaquer mon rp So angel .
D'ailleurs, j'ai déjà commencé sur word et normalement, je devrais le poster demain ou vendredi au plus tard - parce que demain je fête nos un an avec mon chéri - www. racontagedelife. com ^^.
Voilou White Flag
Revenir en haut Aller en bas


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Test pour N. Liberty Dimarco.   Mer 3 Nov - 10:17

Pas de soucis mistinguette ! toute façon tu as le temps Wink

_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

avatar

ME, MYSELF AND I



MessageSujet: Re: Test pour N. Liberty Dimarco.   Sam 6 Nov - 7:16

    « Il me manque. Il me manque terriblement. C'est affreux. C'est horrible comme il me manque. Je l'aime tellement ... »

    Les images se succédaient sans cesse, avec un rythme soutenu, dans la tête de Liberty. Elle le voyait encore, son visage si parfait, ses traits si bien définis. Elle le revoyait encore parfaitement, comme s'il venait juste de refermer la porte de cette chambre d'hôtel où la jeune femme avait élu domicile. Elle n'avait jamais rien demandé à personne. Elle voulait simplement vivre sa vie sans encombres, comme elle le voulait. Pourquoi avait-il fallut que cela tombe sur elle ? Ils étaient heureux ensemble. Ils s'aimaient, elle l'aimait. Et puis, il a fallut qu'elle pointe le bout de son nez et qu'elle lui retire sa vie, son amour, lui, tout simplement. Liberty lui en veut. Elle n'arrive toujours pas à comprendre ce qu'il s'est passé. Les images de cette scène défilent dans sa tête. Une larme vint alors perler sur sa joue droite. Puis, ce fut un torrent de larmes qui dévalèrent rapidement la pente de sa peau lisse et fraîche. Un frisson parcourut son corps. Cette garce lui avait volé l'homme qu'elle aimait, elle allait le payer de sa propre vie, Liberty l'avait juré. En attendant ce moment - avec impatience soit dit en passant - il fallait qu'elle s'aère, qu'elle se change les idées. Le visage de son amour était en permanence dans sa tête, mais, à cette heure-ci, elle avait mal, il la faisait souffrir atrocement. Ses yeux étaient embués par les larmes chaudes qui ne coulaient plus à présent. Cependant, une étrange lueur brillait dans ses yeux. C'était une lueur de haine, de colère profonde et intense. Il fallait qu'elle sorte de cette chambre, elle se sentait étouffer, comme agressée ou encore oppressée. Liberty attrapa alors sa veste en cuir noir, son arme et passa le pas de la porte en silence. Ce soir, les démons et autres créatures n'avaient cas bien se tenir.

    La jeune italienne n’avait pas vraiment d’idée précise de l’endroit où elle allait se rendre. Elle marchait, sans but réellement défini. Elle voulait simplement passer ses nerfs, rien de plus. Tout en marchant, elle se remémorait inconsciemment la scène. C’était bien plus fort qu’elle, elle n’y pouvait rien. Impuissante, elle n'avait que ce si beau visage tiraillé dans la tête. Ce soir là, ils avaient décidés de passer une soirée tranquille, en couple, en amoureux. Ils venaient à peine de s'embrasser qu'un coup de feu retentit. Avant même qu'elle ait pu réaliser quoi que ce soit, son petit ami s'effondra dans ses bras. Un simple je t'aime murmuré avant le dernier souffle. Liberty releva la tête, apeurée, et vit le visage de l'assassin de l'homme qu'elle aimait. Et, à partir de cet instant, Nina Liberty Dimarco s'est jurée de traquer cette personne jusqu'à lui ôter sa vie, sa propre vie. Un désir incontrôlable de vengeance avait envahi le corps et l'esprit de l'italienne. Quoi de plus dangereux qu'une italienne de pure souche à vos trousses ? Liberty avait la haine. Elle voulait sa peau, peu importe les nombreux et différents sacrifices qu'il fallait faire.

    Marcher au hasard, tuer au hasard. C'est tout ce qu'elle désirait. Cette nuit, elle se ferait un démon ou deux puis, elle irait se coucher, sa voix lui murmurant un doux je t'aime, avant même de sombrer dans un sommeil profond, bercée dans les bras de Morphée. En règle générale, la jeune italienne cherche les endroits reculés, comme les bois, les vieilles granges, les fermes et tout un tas de choses comme ça. C'est donc en direction d'un bois que Liberty se dirigea, comme par instinct, comme si elle y était attirée. Les rues étaient calmes, la lune claire, l'air doux et une chaleur modérée. Ce temps était parfait pour une partie de chasse. Liberty, elle, était tendue. Elle avait l'impression que, même si son instinct la conduisait à cet endroit, elle allait tomber sur quelque chose d'étrange. A ce moment précis, elle vit son visage. Il était comme effrayé, et lui murmurait de ne pas y aller. Pourquoi avait-il si peur ? Pourquoi fallait-il qu'elle renonce à ce moment, qui avait pour but de la soulager, de lui faire oublier son mal-être ? Elle ne pouvait plus reculer à présent, elle en était parfaitement incapable. Le désir de savoir pourquoi cet interdit était si pressant était bien trop grand. Il fallait qu'elle sache ce qui lui faisait tellement peur. Plus déterminée que jamais, elle chassa - à contre-cœur cependant - le visage de son bien-aimé de sa tête, attrapa son arme et le pointa en direction du bois. Liberty prit une profonde inspiration et s'engouffra dans la grande masse sombre.

    Elle aurait peut-être mieux fait de ne pas y aller. Plus elle avançait, plus son rythme cardiaque s'accélérait. Elle aurait mieux fait de ne pas y aller. Plus elle avançait, plus elle redoutait ce sur quoi elle allait tomber. Elle aurait vraiment mieux fait de ne pas y aller. Au fur et à mesure qu'elle avançait, elle percevait des sons étranges de plus en plus proches. Elle savait où elle devait aller. A pas feutrés, elle se rapprochait, elle le savait. Elle sentait qu'elle n'était plus très loin. Soudainement, elle vit ce qu'elle cherchait. Cachée derrière un arbre, son cœur se mit à battre à tout rompre. Elle était là. Elle l'avait sous la main. Ses doigts se crispèrent autour de la crosse de son arme. Gabriel. Elle était à porté de tir, elle ne pouvait pas la rater. La colère se ressentait dans chacun de ses membres. Ses yeux auraient pu la tuer en un seul coup. Elle avait chaud. Elle voulait en finir maintenant. Seulement, quelque chose l'en empêchait. Elle voulait, au plus profond d'elle-même, que Gabriel voit son visage avant de mourir. Liberty voulait qu'elle sache à qui elle avait à faire. Elle voulait qu'elle sache ce que c'est de s'attaquer à une Dimarco. Elle voulait qu'elle souffre. Elle voulait d'abord la torturer avant de l'achever. Elle ne voulait pas y aller directement, sans faire un grand cinéma. Elle avait besoin de voir qu'elle avait peur. Elle avait besoin de se sentir puissante et de se faire supplier. Liberty n'attendait que cela. Et puis, finalement, après un long moment de réflexion, Liberty décida finalement d'y aller directement. Au moins, ce serait fait, elle serait vengée. Elle décida donc d'y aller franchement, sans hésiter. Et c'est donc ainsi que, par pure précipitation, une branche craqua sous son pieds, ce qui fit retourner sa proie. Elle était repérée.

    « Et merde ... »
Revenir en haut Aller en bas


Admin ϟ Marshal Eastwood, Clint Eastwood.

avatar

ME, MYSELF AND I


ϟ Messages : 2625
ϟ Date d'Arrivée : 16/09/2010
ϟ I'm : 29
ϟ My famous quote : I was missing something, you know what it was ? It was you.
ϟ Copyright : Wandering Spirit
ϟ Groupe : Hunters

MY ROAD
▬ STATUT RP: [ CLOSE ]
▬ A ne pas négliger :
▬ FRIENDS & ENNEMIES:

MessageSujet: Re: Test pour N. Liberty Dimarco.   Sam 6 Nov - 7:52

Ma petite Liberty j'adore ton style Potté Très agréable à lire et je pense que tu as très bien compris Nina ! Donc c'est un grand oui ! Tu es validée et tu peux aller faire ta fiche, je vais aller la remettre à sa place Lov

_________________

DEEP DOWN ϟ "That's one deep, dark nothing you got there, Dean. Can't fill it, can you ? Not with food or drink. Not even with sex. Oh, you can smirk and joke and lie to your brother, lie to yourself, but not to me ! I can see inside you, Dean. I can see how broken you are, how defeated. You can't win, and you know it. But you just keep fighting. Just... keep going through the motions. You're not hungry, Dean, because inside, you're already... Dead."
(c) tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




ME, MYSELF AND I



MessageSujet: Re: Test pour N. Liberty Dimarco.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Test pour N. Liberty Dimarco.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road Again ϟ Ad vitam aeternam :: TEST VALIDES-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit